Hôtels et restaurants - Des primes pour vos déchets d'emballages - page 3

L’ENVIRONNEMENT : VOS CLIENTS AUSSI Y
SONT SENSIBLES
Depuis la signature de l’Accord
Interrégional sur la
gestion des déchets en ’97, le monde politique a lancé
un signal clair aux entreprises :
désormais les déchets
doivent être gérés de manière responsable,
avec
le même soin que celui que vous prenez à tenir votre
comptabilité ou à vous occuper de vos clients.
L’environnement ne laisse plus personne indifférent, vos
clients y sont donc également sensibles. Ne pas se
plier aux réglementations c’est en outre s’exposer à des
complications et à des dépenses inutiles.
S’engager dans une gestion des déchets est simple si on
s’entoure des bons partenaires et
quelques mesures
simples suffisent pour profiter de primes.
Avouez
que par les temps qui courent, il serait dommage de
passer à côté !
DES MESURES SIMPLES… QUI PEUVENT
VOUS RAPPORTER DE L’ARGENT !
VAL-I-PAC, l’organisme agréé qui prend en charge
l’obligation de reprise et d’information relative aux
déchets d’emballages industriels, a des objectifs
environnementaux à atteindre. Elle incite les entreprises
au tri sélectif et leur verse pour ce faire des incitants
financiers.
D’où vient cet argent ?
Les primes payées ne sont pas des subsides émanant
de l’Etat : ces montants sont uniquement financés par
l’ensemble des contributions que tous les adhérents (les
responsables d’emballages) paient à VAL-I-PAC.
3
VOS C CURRE TS L’ONT BIEN COMPRIS
ET CERTAINS BÉNÉFICIENT DÉJÀ DE
CES PRIMES DEPUIS DE NOMBREUSES
ANNÉES.
Ils témoignent :
Valérie Everard, Directeur de l’hôtel « Le Côté V rt »
(Waterloo)
« Nous av s pris l’habitud
de vider directement les
artons de leurs marchandise
et nous l s metto s d côté.
D cett façon nous n’avons
plus à nous en occuper
ultérieu ement.
Cela ne
génère aucune charge de
travail supplémentaire.
Mes collaborateurs savent
précisément quel matériau doit aller dans quel
conteneur : il suffit de bien expliquer les consignes aux
nouveaux venus, mais l’habitude est très vite prise.
La seule chose à laquelle je veille est que les boîtes en
carton soient aplaties et pliées avant d’être jetées dans
le conteneur, sinon cela prend très vite un volume inutile.
Il m’est déjà arrivé de sauter dans le conteneur pour les
aplatir !
Les conteneurs n’étaient pas très jolis à voir, mais notre
collecteur nous a proposé un autre type de conteneur qui
s’harmonise mieux dans notre environnement.
Les primes que nous percevons de VAL-I-PAC pour ce tri
sélectif sont un petit “plus” financier, mais il serait idiot de
passer à côté ! »
8
1,2 4,5,6,7,8,9,10
Powered by FlippingBook