Hôtels et restaurants - Des primes pour vos déchets d'emballages - page 9

Ahmed Benlmouaz, Hotel Manager du
« Château de Limelette » (Brabant Wallon)
« Notre hôtel a une taille déjà
relativement importante : 80
chambres et 49 membres
du personnel. Dans un hôtel
comme le nôtre, c’est le
carton qui est le déchet le
plus présent après les déchets
organiques bien sûr car les
produits alimentaires, les
produits d’entretien et de confort (savons, papier wc..)
sont tous livrés dans des conditionnements en carton.
Nous avons fait placer il y a 10 ans des conteneurs
sélectifs pour récolter ce carton qui est ensuite vendu
via notre collecteur de déchets. Nous disposons
heureusement d’un vaste espace (près de 3 hectares) au
total : l’espace pour placer les conteneurs n’ était donc
pas un souci.
C’est notre collecteur qui nous a parlé des primes
VAL-I-PAC. Ce montant vient donc pour nous s’ajouter à
la valeur du matériau lui-même.
Nous veillons à ce que le personnel respecte bien les
instructions et ne mélange pas d’autres déchets avec le
carton, mais les consignes sont simples et bien suivies.
Recevoir une prime de VAL-I-PAC, c’est un jeu
d’enfant !
»
9
Ahmed Benlmouaz, Hotel Man ger du
« Château de Limelett » (Brab nt Wallon)
« Notre hôtel a une taille déjà
relativem nt importan e : 80
chambres t 49 me bres
du personnel. Dans un hôtel
comme le nôtre, c’est le
carton qui est le déchet l
plus présent après le déchets
organiques bien sûr car les
produits alimentaires, les
produits d’entr tien t d conf rt (savons, papier wc..)
sont tous livrés dans des conditionnem nts en carton.
Nous avons fait placer il y a 10 ans des conte eurs
sélectifs pour récolter c arton qui est nsuite v ndu
via notre collect ur de échets. Nous di po on
heur s m nt d’un vaste espace (près de 3 hectares) au
total : l’espace pour placer l s conte eurs n’ était donc
pas un souci.
C’est notre collect ur q i nous a p rlé des primes
VAL-I-PAC. e monta vient donc pour nous s’ajouter à
la valeur d matériau lui-mê e.
Nous veillons à ce que le p rsonnel r sp ct bi n l s
instructions et n mélange pas d’autres déchets avec l
carton, mais le consignes sont simples t bien suivies.
Rec voir une prime d VAL-I-PAC, c’est un jeu
d’enfa t !
»
9
1,2,3,4,5,6,7,8 10
Powered by FlippingBook