Previous Page  2 / 6 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 2 / 6 Next Page
Page Background

L’année 2015 a été pour VAL-I-PAC une année de croissance, tant au niveau

du tonnage des adhérents (+ 18.425 tonnes soit + 2,6 %) que du recyclage

(+ 23.050 tonnes soit + 3,8%). Nous avons ainsi atteint un taux de recyclage

de 86,2 % et 93,9 % de valorisation totale.

VAL-I-PAC représente à ce jour 7.233 entreprises, responsables de quelque

716.675 tonnes d’emballages.

Les efforts constants que nous avons menés pour convaincre toujours plus

d’entreprises à faire de la collecte sélective ont porté leurs fruits : 16.000

tonnes de carton et 5.000 tonnes de bois supplémentaires par rapport à

l’an dernier ont été portées en recyclage. Pour ces deux matériaux, nous

atteignons un taux de 100 % de valorisation énergétique. Pour le carton,

nous avons même atteint le plafond de 100 % de recyclage. Les résultats de

recyclage total et de valorisation ont bien entendu été plafonnés à 100 %. *

La progression au niveau des emballages en plastique a été plus limitée :

le taux de recyclage s’élève à 56,2 %, ce qui est cependant bien au-delà de

l’objectif imposé de 30 % pour ce matériau. Pour le métal, nous dépassons à

nouveau les 80 % de recyclage. Un accroissement du nombre d’opérateurs

* Le dépassement du taux de 100 % de recyclage est lié à notre couverture de marché plus importante du côté des opérateurs (estimée à 93 %) que du côté des responsables

d’emballages où VAL-I-PAC représente actuellement 88 % du marché potentiel total (en termes de tonnage). Une partie des preuves de recyclage, provenant des opérateurs,

était jusqu’ici « mise en réserve » jusqu’à ce que la couverture du marché du côté des responsables d’emballages atteigne le même niveau. Cette procédure a été adaptée et

les tonnages en réserve ont été incorporés au fur et à mesure depuis 2012 comme le prévoyait notre agrément actuel. Une partie de l’effet de ce déséquilibre est évidemment

à nouveau gommé par le plafonnement à 100 %.

Johan Sneyers

Directeur Général

Roger Van der Linden

Président

2 015 MANAGEMENT SUMMARY

et de nos sources permettra dans un avenir proche d’être plus près du chiffre

de recyclage réel qui est, selon nos estimations, de l’ordre de 99 %.

Nous avons également poursuivi l’an dernier nos investissements

informatiques afin de peaufiner encore le logiciel pour les déclarations en

ligne. De la même manière, l’application « myCertificate » pour la demande

des primes a également été optimalisée à différents niveaux. VAL-I-PAC a

par ailleurs saisi l’opportunité d’acquérir pour un prix avantageux nos deux

plateaux de bureaux qui avaient été mis en vente.

Notre agrément devrait être reconduit fin 2016, mais les premières discussions

se sont déjà tenues en interne courant 2015 et les tests relatifs à d’éventuels

nouveaux projets opérationnels ont été lancés.

Notre demande d’agrément et les probables modifications de la législation

européenne, via le « Circular Economy Package », feront de 2016 une

année de transition bien remplie. Nous nous réjouissons de la collaboration

constructive avec toutes les parties concernées et en particulier bien entendu

avec les autorités interrégionales.