LINK VAL-I-PAC
LA NEWSLETTER ELECTRONIQUE DE VAL-I-PAC
N° 7 - MAI 2009
 

 

Résultats de l'année 2008

VAL-I-PAC a présenté en avril dernier à la Commission Interrégionale de l’Emballage son rapport annuel sur les résultats de 2008. Pour la première fois, les taux de recyclage et de valorisation sont en légère baisse.

Sans être alarmante, cette diminution est cependant jugée préoccupante par VAL-I-PAC, dans la mesure où la CIE a mis la barre encore plus haut pour les taux de recyclage et de valorisation à atteindre pour les années à venir.

Recyclage déclaré par les opérateurs
2008 vs 2007

Recyclage
2007
2008

Papier/carton
Bois    
Plastique
Métal
Autres

359.284
119.316
45.769
31.938
481
352.868
97.555
43.195
31.132
663
-1,7%
-18,2%
-5,6%
-2,5%
37,8%
Total (Tonnes)
556.788
525.413
-5,6%

Comment interpréter ce phénomène ?
Plusieurs facteurs peuvent être mis en cause pour l’interprétation de ces résultats.

Tout d’abord, malgré la crise économique que nous avons connue fin 2008, les quantités d’emballages déclarées par les adhérents sont restées relativement stables, contrairement aux quantités de déchets d’emballages déclarées par les opérateurs qui ont, quant à elles, diminué globalement de près de 4 % par rapport aux résultats définitifs de 2007.

La chute des prix sur les marchés du recyclage a par ailleurs poussé certains opérateurs à accumuler temporairement des stocks de matières premières secondaires (carton et plastique) en fin d’année 2008. Ceci explique une diminution dans les chiffres de carton et plastique.

Mais le phénomène le plus inquiétant est certainement celui du bois. Le recyclage du bois accuse une chute de 18 % alors que les quantités de bois valorisées énergétiquement ont plus que doublé.

Les déchets d’emballages en bois collectés de manière sélective étaient jusqu’ici en grande partie dirigés vers l’industrie des panneaux agglomérés, seule une partie restreinte était dirigée vers la valorisation énergétique. Nous observons aujourd'hui qu’une part de plus en plus importante des déchets d’emballages en bois est désormais incinérée comme biomasse au lieu d’être recyclée dans l’industrie de panneaux agglomérés.


Des objectifs de recyclage et de valorisation plus élevés pour VAL-I-PAC

Cette situation peut mettre en péril la réalisation des nouveaux objectifs de recyclage fixés pour les déchets d’emballages industriels car parallèlement, le nouvel Accord de Coopération entré en vigueur le 1er janvier 2009 impose aux responsables d’emballages des objectifs de recyclage et de valorisation plus élevés qu’auparavant.

Le taux global de recyclage à atteindre (jusqu’ici 50%) vient de passer à 75 % pour 2009 et à 80 % pour 2010. La valorisation passe quant à elle à 80 % en 2009 et à 85 % en 2010.

VAL-I-PAC suivra donc de manière assidue l’évolution des déclarations des opérateurs pour le premier trimestre de 2009 afin de vérifier si cette tendance persiste.

 

 

Résultats de l'année 2008

Sommaire

Résultats de l'année 2008
Déclarations mensuelles
Contrôle des déclarations annuelles
Planification des tests de tri
Facturation des prestations
     
VAL-I-PAC