Production des déchets industriels

Suivi du comportement de tri des entreprises

Depuis 2018, Valipac récolte des données sur la production de déchets dans les entreprises. Cette activité fait aujourd’hui de Valipac un acteur incontournable sur la scène des déchets industriels. Non seulement nous sommes les seuls à disposer d’informations fiables et récentes, mais de plus, nous les mettons à profit pour sensibiliser les acteurs de la chaîne à améliorer le tri des déchets en entreprise.  Aujourd’hui, grâce à Valipac, ils disposent de chiffres et d’analyses qui leur permettent de mener des actions ciblées.

En quoi cette activité peut-elle m’être utile ?

Vous êtes collecteur de déchets :

Les collecteurs de déchets jouent un rôle clé dans cette activité. Ils ont aujourd’hui accès à un outil de Business Intelligence qui leur permet d’améliorer leurs connaissances globales sur le marché, mais aussi sur leurs propres parts de marché. Entre autres analyses, ils peuvent par exemple retrouver la typologie de leur clientèle et s’en servir pour identifier le potentiel d’amélioration de tri auprès de leurs propres clients

En tant que collecteur affilié à Valipac, vous communiquez les informations relatives à votre entreprise. Vous souhaitez, en échange, en retirer un avantage commercial. C’est possible!

Nous pouvons :

  • dresser une typologie de votre base de données clients;
  • comparer votre entreprise à ses concurrents, que ce soit par région ou par secteur;
  • identifier parmi vos clients ceux qui ont le plus gros potentiel d’amélioration dans le tri de leurs déchets.
Pour les fédérations professionnelles

Responsabilité sociale des entreprises, durabilité, économie verte ou circulaire… Ces concepts prennent de plus en plus de place dans notre société et sont devenus indissociables de l’activité économique moderne.

En tant que fédération, vous souhaitez tenir vos stakeholders informés de vos engagements en la matière, notamment grâce à votre rapport de durabilité. Mais comment évaluer votre performance ?

En tant que fédération professionnelle, vous désirez disposer d’informations sur:

  • la production de déchets dans votre secteur;
  • l’évolution des collectes sélectives parmi vos membres;
  • l’évolution dans les autres secteurs de l’économie.

Nos rapports et analyses sur mesure peuvent vous apporter une réponse précise à ces questions sur la base de données de marché exhaustives et fiable.

En savoir plus

Stimuler le tri des déchets d’emballages en entreprise : cas pratiques.

Grâce aux données que nous recensons, nous identifions les pistes d’améliorations en matière de tri et les communiquons aux parties concernées : autorités compétentes, fédérations professionnelles et collecteurs de déchets affiliés à Valipac. Ensemble, nous menons des actions de communication ou des projets opérationnels ciblés et adaptés à chaque situation.

Les coaches de tri

Afin de stimuler la collecte sélective des films plastiques des entreprises, nous avons lancé en septembre 2020 une campagne de marketing en collaboration avec 13 collecteurs affiliés auprès de plus de 17.000 entreprises qui, aujourd’hui, ne trient pas encore ce flux.

Pour faire passer le message aux entreprises de manière efficace, nous avons fait appel aux « coaches de tri » Nic Balthazar et Patrick Ridremont. A l’aide de conseils concrets, ils ont encouragé les entreprises à trier leur film plastique.

Au bout d’un mois, 69 % des entreprises ont indiqué qu’elles avaient déjà commencé à utiliser les sacs, et 64 % envisageaient d’acheter ces sacs à leur collecteur de déchets à l’avenir.

Visionnez la vidéo

Enquête sur le tri des emballages en plastique

Pourquoi les entreprises ne trient-elles pas leurs déchets de plastique ?

A l’automne 2020, nous avons mandaté Haystack pour la réalisation d’une enquête sur les freins et leviers au tri des déchets de plastique auprès de 400 entreprises réparties sur toute la Belgique.

Manque de motivation intrinsèque et d’informations claires : c’est plus simple de ne pas trier

Un peu plus de la moitié des entreprises interrogées (54%) avoue que c’est plus simple de ne pas trier. Elles (52%) sont confrontées à trop de flux de plastique différents et (49%) estiment avoir trop peu de déchets de plastique pour trier.

Les entreprises sont à la recherche d’informations et de simplification dans le processus de tri

La majorité d’entre elles (85%) souhaiteraient pouvoir collecter toutes les sortes de plastique dans un seul récipient et (79%) sont à la recherche d’instructions claires. Du matériel de communication pourrait les aider à mettre en place une démarche de tri (75%).

Les entreprises qui ne trient pas leurs plastiques ne savent souvent pas comment s’y prendre ou supposent (à tort) que cela ne fait pas beaucoup de différence parce que les volumes générés sont plutôt faibles.