Faciliter l’économie circulaire

L’économie circulaire des emballages, vous en êtes aussi les acteurs !

Valipac a une position unique en Europe. Nous sommes la seule organisation qui s’occupe spécifiquement des emballages industriels. Nous atteignons et dépassons les objectifs européens de manière efficace par rapport aux coûts.
Et nous nous en sortons très bien : non seulement 80% du volume des emballages industriels mis sur le marché sont aujourd’hui réutilisables (3.100.0000 tonnes), mais l’industrie belge peut désormais se targuer d’un taux de recyclage de 90,5% pour les emballages à usage unique (chiffres de 2020).

Avec ses partenaires, Valipac fait bouger les choses !

Nos domaines d’action

1. AUGMENTER LE TAUX DE RECYCLAGE

Les objectifs de recyclage imposés par le nouvel Accord de Coopération, qui régit la gestion des emballages ménagers et industriels pour les trois régions belges, sont très ambitieux.

Cet accord prévoit une augmentation progressive du taux minimal de recyclage des emballages industriels. D’ici 2030, les entreprises belges devront démontrer que 65 % des emballages industriels en plastique qu’elles mettent sur le marché sont effectivement recyclés.

Nous sommes donc confrontés à un défi de taille et toutes les parties prenantes devront être impliquées dans ce processus.
Dans l’ensemble, les entreprises trient de mieux en mieux, mais il reste encore de la marge : aujourd’hui, un peu plus de la moitié des emballages industriels en plastique sont recyclés. La raison ? L’autre moitié n’est tout simplement pas triée à la source par les entreprises.

Quelles actions menons-nous pour stimuler le tri en entreprise?

Campagnes de sensibilisation

Les coaches de tri

Afin de stimuler la collecte sélective des films plastiques des entreprises, nous avons lancé en septembre 2020 une campagne de marketing en collaboration avec 13 collecteurs affiliés auprès de plus de 17.000 entreprises qui, aujourd’hui, ne trient pas encore ce flux.

Pour faire passer le message aux entreprises de manière efficace, nous avons fait appel aux « coaches de tri » Nic Balthazar et Patrick Ridremont. A l’aide de conseils concrets, ils ont encouragé les entreprises à trier leur film plastique.

Au bout d’un mois, 69 % des entreprises ont indiqué qu’elles avaient déjà commencé à utiliser les sacs, et 64 % envisageaient d’acheter ces sacs à leur collecteur de déchets à l’avenir.

Visionnez la vidéo

Enquête sur les freins et levier au tri des plastiques

Pourquoi les entreprises ne trient-elles pas leurs déchets de plastique ?

A l’automne 2020, nous avons mandaté Haystack pour la réalisation d’une enquête sur les freins et leviers au tri des déchets de plastique auprès de 400 entreprises réparties sur toute la Belgique.

Manque de motivation intrinsèque et d’informations claires : c’est plus simple de ne pas trier

Un peu plus de la moitié des entreprises interrogées (54%) avoue que c’est plus simple de ne pas trier. Elles (52%) sont confrontées à trop de flux de plastique différents et (49%) estiment avoir trop peu de déchets de plastique pour trier.

Les entreprises sont à la recherche d’informations et de simplification dans le processus de tri

La majorité d’entre elles (85%) souhaiteraient pouvoir collecter toutes les sortes de plastique dans un seul récipient et (79%) sont à la recherche d’instructions claires. Du matériel de communication pourrait les aider à mettre en place une démarche de tri (75%).

Les entreprises qui ne trient pas leurs plastiques ne savent souvent pas comment s’y prendre ou supposent (à tort) que cela ne fait pas beaucoup de différence parce que les volumes générés sont plutôt faibles.

Site internet Je trie dans mon entreprise

Quelles sont les obligations de mon entreprise? Ai-je droit à certaines primes? Que deviennent mes déchets une fois triés et enlevés? Autant de questions que se posent de nombreux entrepreneurs et managers. jetriedansmonentreprise.be leur apporte désormais toutes les réponses.

Les primes pour le tri des déchets d'emballages

Organiser activement le recyclage de vos déchets d’emballages est une obligation légale pour toutes les entreprises. En contrepartie de ses efforts, votre entreprise peut bénéficier de plusieurs primes liées au tri de vos emballages industriels.

 

En savoir plus sur les primes

 

Clean Site System

Clean Site System est un département de Valipac dont les actions sont focalisées sur le secteur de la construction. Depuis 2005, nous stimulons la collecte des films d’emballages en plastique sur les chantiers de construction.

Quel est l’objectif de Clean Site System?

  • offrir aux entrepreneurs une solution économique pour évacuer les déchets plastiques de leurs chantiers de manière simple et pour un coût très réduit
  • préserver l’environnement car le plastique collecté est recyclé et utilisé comme matière première dans la fabrication d’autres produits.

Retrouvez toutes les infos sur Clean Site System

Insights pour collecteurs

Valipac récolte des données sur la production de déchets dans les entreprises. Cette activité fait aujourd’hui de Valipac un acteur incontournable sur la scène des déchets industriels. Non seulement nous sommes les seuls à disposer d’informations fiables et récentes, mais de plus, nous les mettons à profit pour sensibiliser les acteurs de la chaîne à améliorer le tri des déchets en entreprise.  Aujourd’hui, grâce à Valipac, ils disposent de chiffres et d’analyses qui leur permettent de mener des actions ciblées.

Campagne radio mai 2021

Inciter les entreprises à trier leurs déchets (d’emballages industriels) reste notre priorité. Notre campagne radio lancée en mai 2021 met en lumière deux records insolites belges et le fait que les entreprises belges sont championnes du tri. De cette manière nous souhaitons inciter les entreprises qui ne trient pas encore à rejoindre les rangs des recordmen/women.

Réécouter nos spots radio:

2. ASSURER LA TRAÇABILITÉ POUR GARANTIR LE RECYCLAGE

Jusque début 2018, la Chine était le principal acquéreur de nos déchets d’emballages industriels en plastique. Lorsque la Chine a fermé ses frontières aux importations de déchets, des installations situées en Asie du Sud-Est se sont multipliées pour réceptionner nos déchets, entraînant une baisse de la traçabilité. En attendant que l’Europe développe les infrastructures nécessaires au traitement de ses déchets, il est impératif d’assurer une traçabilité sans faille.

Quelles actions menons-nous pour assurer la traçabilité et garantir le recyclage ?

Grâce à des contrats passés avec des traders et à la collaboration des collecteurs affiliés, nous avons cartographié 90 % des destinations de nos déchets d’emballages industriels en plastique.

Les accords signés nous donnent aujourd’hui accès, en toute transparence, à toutes les données concernant leurs clients en Belgique, la quantité de déchets d’emballages en plastique, les différents types de déchets d’emballages en plastique et l’identité des entreprises de recyclage vers lesquelles les déchets belges sont évacués pour être recyclés.

Prochaine étape : une traçabilité maximale et extension à d’autres flux.

Nous nous efforçons de rendre la chaîne des déchets d’emballages industriels aussi transparente que possible. Nous sommes la toute première organisation en Europe à réussir à identifier exactement où vont nos déchets d’emballages industriels en plastique.

Afin d’augmenter la traçabilité, nous voulons inciter les collecteurs affiliés à collaborer avec des traders qui ont signé un contrat avec Valipac et étendre notre collaboration avec d’autres traders.

Dans un premier temps, nous nous sommes concentrés sur les déchets plastiques car ce matériau présente le plus grand défi, mais entretemps, nous avons déjà commencé la cartographie d’autres flux de déchets tels que le papier/carton.

3. STIMULER LE RECYCLAGE LOCAL

Le recyclage local est un objectif à moyen terme pour lequel nous posons dès à présent les jalons. Nous souhaitons progressivement attirer les déchets exportés vers des installations de proximité. Les informations recueillies dans le cadre du suivi des collectes sélectives en entreprise nous permettent de cibler et personnaliser nos actions de communication et de sensibilisation. Nous comptons de cette manière augmenter le volume de films plastique collectés. Parallèlement, nous multiplions les projets innovants pour démontrer qu’il est tout à fait possible d’utiliser des matières issues des collectes sélectives pour fabriquer de nouveaux emballages.

Quelles actions menons-nous pour stimuler le recyclage local ?

Liens de cerclage

Les liens de cerclage sont indispensables à la sécurisation de certains chargements lors de leur transport. Mais une fois leur fonction remplie, ces cerclages se retrouvent dans les déchets résiduels. Nous avons donc relevé le défi, pourquoi les liens de cerclage usagés ne deviendraient-ils pas de nouveaux liens de cerclage ? Nous nous sommes mis à la recherche de partenaires locaux pouvant apporter une solution de recyclage pour ces liens de cerclage. Cette recherche nous a menés chez Recostrap, une filiale du groupe néerlandais HSR.

En partenariat avec Recostrap et Ikea, nous organisons actuellement la collecte sélective des liens de cerclage en plastique dans les centres de distribution belges du géant suédois afin de les faire recycler en nouveaux liens de cerclage chez Recostrap.

Mousses de protection en ePE

Le polyéthylène est un polymère à multiples facettes. En plus des films pour palettes, des fûts et des bouteilles, les
emballages sont également fabriqués en polyéthylène expansé (ePE). Cet ePE est utilisé pour protéger les écrans d’ordinateurs et d’autres appareils, les vitres et les fenêtres, les profils laqués, bref tout ce qui est cassable ou fragile. Il y a un peu plus d’un an, nous avons été contactés par deux producteurs belges d’emballages en ePE pour les aider à mettre en place un système de retour.

Abriso-Jiffy et NMC souhaitaient faire collecter leurs emballages usagés auprès de leurs clients afin de les réutiliser dans la production de nouveaux emballages. Après quelques recherches, nous avons trouvé une belle quantité de déchets d’ePE chez Volvo (Cars et Trucks) et Audi qui, jusqu’à présent sont valorisés énergétiquement.

Les premiers essais ont été effectués et sont en cours d’évaluation. Une fois les résultats obtenus, nous examinerons avec Abriso-Jiffy et NMC quelles sont les possibilités d’étendre le projet et de le transformer en un système de logistique retour à part entière.

4. PROMOUVOIR LA RECYCLABILITÉ ET LA CIRCULARITÉ

Notre mission statement “Agir ensemble pour une économie circulaire” est tout sauf une coquille vide. C’est un objectif ambitieux. Avec l’ensemble de nos parties prenantes, nous recherchons des solutions pour recycler et réutiliser au maximum les emballages industriels.

Quelles actions menons-nous pour promouvoir la recyclabilité et la circularité ?

Nous œuvrons au quotidien au déploiement de projets circulaires innovants afin de créer une plus grande demande de matières recyclées en Europe.

Housses rétractables

En 2020, nous avons mis la touche finale au film rétractable circulaire fabriqué pour moitié à partir de matière recyclée et pour l’autre moitié d’un mélange de polymères vierges. Le procédé est économiquement rentable et n’a délibérément pas été breveté pour favoriser sa dissémination en masse.
La collaboration menée avec Wienerberger en 2019 a fait des émules au sein du secteur de la construction. D’autres entreprises phare de ce secteur effectuent actuellement des essais sur leurs emballages afin de remplacer la matière vierge par de la matière recyclée.

Wienerberger et Coeck nous partagent ici leur expérience sur les films rétractables circulaires.

 

Film étirable

En collaboration avec Dow et Mima Films, nous travaillons actuellement au développement d’un film étirable qui contient 25% de plastique recyclé.

Il s’agit d’un processus techniquement complexe en raison de la composition du film étirable. Des tests sont en cours et le film devrait être disponible sur le marché à partir de 2021.

Ces films sont actuellement testés chez Colruyt, Reynaers Aluminium, Fnac et Vandenborre.

Design4Recycling guidelines

Par manque de connaissances, les entreprises choisissent encore trop souvent leurs emballages sans tenir compte des critères de circularité. C’est très certainement le cas des emballages industriels.

Pour leur venir en aide, Valipac développe actuellement un outil destiné à évaluer la recyclabilité des emballages industriels (en particulier les films plastiques). L’évaluation basée sur des critères objectifs attribuera un score de recyclabilité aux emballages, un peu à la manière des classes énergétiques des appareils ménagers. Cet outil prend en compte différents paramètres tels que la présence de différents matériaux sur un même emballage, de pigments, de colle, la possibilité de recycler l’emballage une fois qu’il sera devenu déchet et de réutiliser la matière recyclée pour de nouveaux produits.

Notre objectif à terme est d’évoluer vers des lignes directives sur la circularité des emballages au niveau européen. Nous collaborons pour ce faire avec l’association EPRO, l’association européenne des recycleurs et convertisseurs de plastiques.

Pack It Better

Les entreprises ne savent généralement pas à qui s’adresser pour améliorer la durabilité de leurs emballages. Afin de les accompagner vers la voie d’emballages plus durables, Fost Plus et Valipac, en collaboration avec divers centres d’expertise, lancent la plateforme de connaissances Pack It Better.

Via cette plateforme, les entreprises trouvent non seulement des informations pertinentes et des études de cas, mais elles sont également mises en contact avec des centres d’expertise qui leur fournissent une aide concrète pour améliorer la durabilité de leurs emballages. Nous mettons l’accent sur la prévention quantitative et qualitative, une meilleure recyclabilité et des applications circulaires.

Diagnostics emballages

Vous souhaitez optimaliser l’utilisation des emballages dans votre société mais vous ne savez pas comment vous y prendre? Faites appel à nos diagnostics emballages!

Lors d’un audit d’une demi-journée, nous passerons à la loupe les emballages ménagers et industriels que vous utilisez pour commercialiser votre marchandise à la recherche de « quick-wins ».

  • vos emballages sont-ils durables?
  • comment optimaliser votre logistique grâce à des emballages appropriés?
  • vos emballages sont-ils tous indispensables?
  • existe-t-il des alternatives plus durables?

A travers ces questions et bien d’autres, nos conseillers vous aideront à y voir plus clair dans vos choix en matière d’emballages.

Les diagnostics emballages sont réalisés en collaboration avec Fost Plus, CELABOR et le Verpakkingscentrum de l’Université de Hasselt. Ils sont gratuits pour les clients de Fost Plus et de Valipac.

 

RENCONTREZ UN DE NOS CONSEILLERS

Bonus pour contenu recyclé